Vous n'êtes ni votre pensée ni son contenu

Toutes les pensées, mémoires, émotions, la représentation du corps, les identifications et images projetées sont soutenues par le mental, il sera alors question de se libérer du mental en percevant clairement que le mental est différent de ce que vous êtes. Vous n'êtes pas votre mental. Prendre conscience que vous n'êtes pas le contenu de ce que vous pensez, ni de votre pensée, c'est probablement la voie la plus rapide vers la libération. Cela ne veut pas dire que dans le quotidien vous ne pourrez plus faire ce que vous avez à faire, mais que la pensée qui se mettra en place est une pensée pure, paisible avec laquelle il sera possible d'acter ce que la vie quotidienne exige, ou que vous croyez qu'elle exige, dans une conscience différente.

Observez votre pensée à chaque fois qu'elle s'élève comme un oiseau s'envole et regardez là sortir de la fenêtre, soyez le témoin de ce qui se passe vous, cela vous conduira naturellement à la paix.




2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout