IMG_4028.jpg

De la grâce

L'éveil...

Ce matin printanier est plus paisible qu'à l'habitude. Tranquillement debout, regardant les bouleaux feuillus à travers la vitre de la porte-fenêtre, un état de grand silence s'installe. Toute pensée s'est arrêtée, une paix profonde monte doucement, un grand silence. Le corps se détend et sa concrétude change, il est plus spacieux, la respiration se ralentit. La lumière devient cotonneuse. Le paysage prend du relief, la profondeur est plus marquée, les couleurs vives, et de la douceur, une grande douceur, amour. Les sensations du corps revêtent une présence nouvelle. Il y a le paysage qui se voit, et dans le même temps l'étonnement de la découverte que je suis le même, nous sommes unis !  Les même petits atomes et la même douceur nous composent nous sommes la lumière même. Une étreinte d'amour me ravit et génère un apaisement infini. La profondeur du silence et la paix comme jamais. Béate. Puis le rire devant cette farce de la vie, je repense à toute cette recherche pendant des années, pour vivre cette simplicité, c'est tellement naturel et évident ! Quelle grâce ! et les larmes de retrouvaille avec ce qui s'est toujours su et qui se reconnait, un soulagement profond, une réconciliation. Un raz de marée.

Dans cette intimité avec la vie, tous les rythmes s'intensifient, le cœur résonne, le pouls pulse, une étreinte d'amour ardente. Envahie de cette vie puissante, chaude et bruyante de trop de vie, l'inspir et l'expir comme dernier refuge. Plus rien d'autre n'existe, de la paix comme jamais. La clarté de l'esprit veille et lance l'essentiel. ​

 

De cette intimité approfondie, la puissance de l'Amour fait ployer la moindre révolte, la moindre peur... Dans ce moment béni, la grâce installe une danse de l'instant qui jamais ne quitte, l'illusion dissolue abreuve le  silence...

Depuis le silence

Elle est simple et douce, paisible et exquise, étonnante  et joyeuse. Elle est claire et limpide. Tranchante et confrontante, confondante et époustouflante.   Elle laisse voir sa nature vraie aimante et bienheureuse. La Vie elle-même.

Christine Lavaderci

Christine Lavaderci est née en Charente, à Angoulême où elle grandit avec sa famille. Sa grand-mère paternelle très pieuse a le  don de parler en langue.  Lors d'un passage près d'elle, Christine surprendra la lumière à l'œuvre, et de cette expérience marquante, troublante même, tirera la connaissance d'un monde nouveau qui la guidera.  

Très jeune elle vivra des états de prières intenses suivies de grâces et poursuivra une quête  par le yoga et la méditation respectivement à l'âge de 12 et 14 ans. Son talent d'artiste se révèlera à l'âge de 12 ans et très vite la conduira dans des cursus aux Beaux-Arts avec des artistes de renom et à l'université . Durant cette période sa perception sensible s'affinera au point que l'image intérieure se révèlera.

Puis d'une peinture à l'autre sa quête la conduira à travailler à ses hommes en marche vers la lumière, œuvres dotées de transparences et de quêtes lumineuses, qu'elle dévoilera lors d'expositions.

Lors d'un séjour professionnel en Australie, au contact des Aborigènes sa vie bascule en des états d'éveils marqués. La souffrance cesse et une liberté nouvelle émerge.  A 33 ans, elle commence à prier, d'une prière d'intercession pour autrui. Devant un succès grandissant, elle décide de se retirer dans la campagne avec sa famille où elle vivra des états naturels plus marqués. Elle revient vers la ville en priant d'une prière sans mot. Peu à peu, elle sera conduite à fréquenter des sages qui la guideront vers une meilleure appréhension de la voie de l'éveil et de la réalisation plus tard avec Chandra Swami. ​

Elle cheminera avec David Ciussi qui la formera à la pédagogie de l'éveil puis elle rencontrera Charles Coutarel qui la conduira vers le cœur sans concession.

 

Puis elle séjourne à plusieurs reprises auprès de Chandra Swami Udasin qui l'appréciera et  lui suggérera de débuter un enseignement.

 

Ces rencontres lui permettront de vivre la libération et une félicité constante.

Elle commence à donner des enseignements sur les conseils de David Ciussi et de Chandra Swami Udasin.

P4_edited.jpg

" Christine a une approche sensible des êtres, l'infusion de paix, de joie en sa présence emplie. Sa pédagogie de l'éveil et de la réalisation du Soi est inédite, intelligente, fine et pratique. En quelques pratiques puissantes, et une écoute remarquable, elle conduit vers la béatitude ceux qui y sont près. "

LEÏ
P12.jpg

selon Diane Saulnier

 

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/16

L'art de la transparence
et de la lumière sacrée

Durant des millénaires, il y eut des artistes au service d’un art religieux. Fresques, peintures , retables … déplacent aujourd’hui encore des foules.

Christine Lavaderci opère un glissement  et un retournement de cet art sacré. 

Glissement car de l’art sacré, elle amène, par son cheminement artistique, à un art libre et vivant qui célèbre le Sacré de la Vie.

Basculement car, libre de toute croyance et de tout modèle extérieur, elle fait de sa réunification intérieure avec toutes les facettes de la vie son work in progress perpétuel.

 

Visions de Bouddha, d’êtres ailés et d’hommes papillons, visions de mariages à la vie et de cœurs en expansion, glorifications…Christine revisite les extases et célébrations d’amour de cette humanité avec le langage plastique d’aujourd’hui.

Empreintes et circulations de lumière, danse de légèreté et de transparences de ses papiers de soie, matérialité subtile des pigments dorés, auréoles fluides, comme inspirées des icônes, se fondent en lumière vivante et vibrante.

Autre singularité, l’ouverture de son champ de vision intérieur et de ses sens subtiles (claivoyance, clair-audience),  depuis un séjour chez les Aborigènes d’Australie en 1992. Ces visions deviennent le fil directeur de l’évolution de son art et de sa vie. Dans sa quête de transparence, même le mot spiritualité se dissout, au profit de l’être, de la vie, d’Être la Vie.

 

Enfin, depuis 2001, Christine Lavaderci accompagne des êtres en chemin et sa peinture est indissociable de ce parcours de soin. Ainsi, son processus de création qui s’appuie sur un état méditatif et des visions inspirantes est-il d’abord création de soi, et intégration toujours plus profonde du sens de ces visions.

 

Par son langage plastique unique de transparences, elle offre des espaces de lumière et des états d’être pour que chacun reprenne le chemin de sa propre lumière.

Ainsi son art s’inscrit-il dans un champ bien plus vaste que le seul art contemporain : celui d’un art où l’énergie, la pulsation, le souffle, réunifient les corps de lumière que sont l’âme, l’esprit, le Soi et aident à grandir ceux qui en font le choix.

 

L’humain à venir sera transparent, cristallin, dans la pleine lumière de son être, retrouvant en cela son état originel. Elle l’annonce, et est aussi précurseur de l’artiste du futur et de sa responsabilité sacrée : éveiller, inspirer, toucher.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/16

" La peinture cherche à lire le monde,
celle-ci nous parle du monde lumineux intérieur...
D'une peinture à l'autre, une trace de l'espace intérieur "

CHRISTINE LAVADERCI